Présentation

Première chaire de l'Institut Mines-Télécom, la Chaire Valeurs et politiques des informations personnelles a été inaugurée le 9 avril 2013.

Cette chaire pluridisciplinaire est coordonnée par Claire Levallois-Barth, docteur en droit, et co-animée par des enseignants-chercheurs de Télécom École de Management, Télécom ParisTech et Télécom SudParis.

La Chaire se propose d’aider les entreprises, les citoyens et les pouvoirs publics dans leurs réflexions sur la collecte, l’utilisation et le partage des informations personnelles, à savoir les informations concernant les individus (leurs vies privées, leurs activités professionnelles, leurs identités numériques, leurs contributions sur les réseaux sociaux, etc.) incluant celles collectées par les objets communicants qui les entourent (smartphones, compteurs intelligents, télévisions connectées ou jouets intelligents de type NFC, etc.).

Ces informations fournies par les personnes, ou traces de leurs activités et interactions, posent en effet de nombreuses questions en termes de :

- Valeur sociale : quels nouveaux services pour assurer la confiance, quel type de confiance ? Comment préserver ce qui nous définit en tant qu'être humain ?

- Valeur économique : De quelle manière les informations personnelles participent-elles à la création de valeur ? Comment associer les données publiques, business et privées pour développer des produits, services et stratégies innovantes ?

- Politique de contrôle : qui contrôle ou doit contrôler les informations personnelles ? Comment assurer leur sécurité technique et pratique ? Comment contrôler les contrôleurs?

- Politique de régulation : comment ces informations sont-elles ou doivent-elles être régulées au niveau juridique, économique et éthique ? Comment assurer de façon effective le respect des droits et libertés fondamentales des citoyens ?

La Chaire propose d’étudier ces problématiques en se positionnant de la manière suivante :

 Une création de valeur durable, marchande et non marchande
s’appuyant sur de l’innovation sociale et économique,
sur une appropriation sociétale éthique

et une sécurité juridique et technique.